maison-ecologique .com
 
les énergies renouvelables dans l'habitat

 

Accueil

panneaux photovoltaiques

chauffage solaire

solaire thermique & gaz

économies d'énergie dans l'habitat

Ampoules Led

THPE

Puits canadien

Puits de lumière

PAC Géothermique

Plancher chauffant

Isolation

Services

devis

Alma Solar

Plomberie

 

Le choix d'un isolant écologique

Si le choix d'un isolant écologique est évident pour toute maison qui se veut écologique, tous les matériaux ne possédent pas les mêmes propriétés ni les mêmes performances. Notre article vous propose un comparatif des solutions, que vous pourrez approfondir en cliquant ici. Et si vous souhaitez trouver un prestataire, rendez-vous à Vos-combles.fr.

La ouate de cellulose

Principalement composée de papier neuf ou recyclé mélangé à du sel de bore afin de limiter les risques de moisissure, d'attirance d'insectes et de prise au feu, la ouate de cellulose est commercialisée sous forme de panneaux ou en vrac. Elle bénéficie d'un faible prix et de ses vertus naturelles et écologiques.

Il s'agit d'un bon isolant, tant l'été que l'hiver, qui possède une durée de vie importante. Ses performances sont toutefois moindres lorsqu'elle est soufflée en vrac.

En plus de ses atouts dans le domaine de l’isolation thermique, la ouate de cellulose est également efficace dans le domaine acoustique et absorbe bien l’humidité.

La laine de lin

Produit d’origine végétale, la laine de lin est fabriquée à partir des déchets de la plante du même nom, souvent complétés par des déchets textiles. Contrairement à la laine de roche ou à la laine de verre, ce produit isolant ne souffre pas de l'humidité et ne pose pas de problème de manipulation ni donc de pose. Il est léger et se pose aussi bien sur les plafonds, que sur les murs, les planchers ou les combles, sous forme de panneaux ou de rouleaux. Toutefois, du fait de son caractère inflammable, il est recommandé de procéder à un traitement ignifuge et d'appliquer un pare-vapeur. Il est également souhaitable de le traiter contre les insectes et la moisissure. Logiquement, de tels traitements augmentent sensiblement le coût total de l'isolation.

La laine de mouton

Isolant de fibre animale, la laine de mouton possède des capacités d’isolation naturelles intéressantes pour certains usages. Elle est légère, facile à utiliser, biodégradable et recyclable. Disponible sous de nombreuses formes (vrac, panneaux, rouleaux, feutre, etc.), elles offre un bon niveau d'isolation. Elle est souvent mélangée à du polyester afin d'améliorer ses performances, et à du sel de bore permet pour éviter les risque d'insectes, de feu et de moisissures. Elle est toutefois peu résistante, en particulier face aux mites et et à l’humidité. Son utilisation convient donc davantage aux combles et aux toits, davantage qu’aux sols et aux parois, et elle est perd de son efficacité en cas de températures élevées.

Le liège

Isolant végétal utilisé depuis des millénaires, le liège provient d'arbres adultes dont la matière a été extraite, sans altérer leur développement. Résistant à l'humidité et non vulnérable aux insectes il peut être utilisé pour tous les usages, c'est-à dire notamment les sols, les murs intérieurs, les toitures et les combles. Il est commercialisé en panneaux, rouleaux, ou même granulés.

Les plumes de canard

Les plumes de canard sont généralement utilisées comme produit isolant lorsqu'elles sont mélangées avec d’autres matériaux tels que la laine de mouton ou le polyester. Leurs performances d'isolation thermique et acoustique sont bonnes, mais le matériau est peu résistant et doit être traité contre le feu, les insectes et les champignons, ce qui le rend onéreux. Il n'est pas recommandé pour les régions chaudes et ne doit pas être recouvert. Il est surtout utilisé pour l'isolation des murs, des plafonds et des maisons à ossature de bois. On l'achète sous forme compressée en panneaux ou rouleaux, mais il retrouve, quelques semaines après être installé, sa taille originale. Sa pose est délicate et doit de préférence être réalisée par un professionnel.

La laine de coton

La laine de coton est une fibre végétale, généralement obtenue à partir du recyclage de vêtements usés et d'autres déchets. Ses performances en termes d'isolation thermique et acoustique sont bonnes, notamment contre le bruit et l'humidité. La pose est aisée, si ce n'est qu'en vrac, la poussière peut générer des désagréments. Elle peut se tasser au fil du temps et s'avérer moins efficace. Des traitements au sel de bore sont nécessaires pour lutter contre les insectes, les champignons et le feu.

La laine de coco

Fibre végétale obtenue à partir de l'enveloppe de la noix de coco, la laine de coco est un produit isolant naturel aisément manipulable et permettant une bonne isolation, tant phonique qu'acoustique. Elle est résistante, supporte bien l'humidité, ne pourrit pas et ne s'enflamme pas. Commercialisée tant en vrac, qu'en panneaux, rouleaux, copeaux ou feutres, elle convient à tous les usages, qu'il s'agisse d'isoler des combles, un toiture, des sols ou des murs. La laine de coco convient particulièrement pour les constructions en bois.

Le chanvre

Le chanvre est une plante utilisée par l’homme depuis le Néolithique, le chanvre sert à la fabrication de produits aussi divers que les vêtements, le papier, les voiles ou les cordes

Ses qualités en tant qu’isolant sont également importantes, tant pour l'isolation thermique que phonique. Disponible sous forme de vrac, panneaux ou rouleaux, il n'est pas nocif et ne nécessite ni traitement ni transformation. Il offre une forte résistance aux animaux et aux bactéries. On le retrouve souvent mélangé au polyester ou au coton, afin de le rendre plus solide.

En vrac, il peut être posé à la main ou mélangé avec de la chaux ou du sable. En rouleau, il convient pour les planchers, toitures et combles. Il peut être également découpé en panneaux, cette opération étant toutefois délicate.

 
Maison-ecologique.net        |      Mentions légales       |      Contact
Copyright © 2007-2011 Maisonecologique.com
Réalisation : Renouvelable.com